fantoche

fantoche

fantoche [ fɑ̃tɔʃ ] n. m.
• 1842; it. fantoccio « marionnette », de fante « enfant »
1Marionnette articulée que l'on meut à l'aide de fils. pantin, polichinelle.
2Mod. et fig. Personne sans consistance ni volonté, qui est souvent l'instrument des autres, et qui ne mérite pas d'être prise au sérieux. Cet homme n'est qu'un fantoche. pantin. Appos. Un gouvernement fantoche. « une armée fantoche qui ne sait plus très bien où elle va » (G. Dormann).

fantoche nom masculin (latin fantoccio, marionnette) Marionnette articulée mue à l'aide de fils. Personnage falot qui se laisse mener par les autres ; marionnette, pantin. ● fantoche (synonymes) nom masculin (latin fantoccio, marionnette) Personnage falot qui se laisse mener par les autres ; marionnette...
Synonymes :
fantoche adjectif Qui est le jouet d'une puissance plus grande, qui n'est pas représentatif : Gouvernement fantoche. Qui n'est pas sérieux, qui n'a que les apparences de quelque chose : Une armée fantoche.

fantoche
n. m.
d1./d Marionnette.
d2./d Fig. Personne qui se laisse manoeuvrer et qu'on ne prend pas au sérieux.
(En appos.) Un gouvernement fantoche.

⇒FANTOCHE, subst. masc.
A.— Marionnette articulée, actionnée à l'aide de fils. Synon. pantin. Les fameux fantoches du théâtre Séraphin qui ont joui, à juste titre, d'une réputation presque européenne pendant le premier quart du dix-neuvième siècle, appartenaient évidemment à ce genre de marionnettes [mués à l'aide de fils] (D'ALLEMAGNE, Hist. jouets, 1902, p. 254). Les jolis fantoches [des poupées] avaient tenu une telle place dans le cœur de l'enfant [Carmen] (LA VARENDE, Goût esp., 1946, p. 179).
P. ext. Mannequin. Aux fenêtres des étages, déjà, des fantoches en paille vêtus d'uniformes et pendus représentaient le kaiser (VAN DER MEERSCH, Invas. 14, 1935, p. 424) :
1. « ... ce sont des hommes de paille habillés de guenilles, (...) pour éloigner les oiseaux des cerises et des raisins. » En six coups de pied il fit rouler au milieu de la route, les six grotesques fantoches, qui s'épatèrent sur la poudre avec ces gestes irrésistiblement comiques de marionnettes dont on a abandonné les fils.
GAUTIER, Fracasse, 1863, p. 81.
P. métaph. Nous nous agitions sur la même marche de l'escalier. Nous étions des fantoches aux ficelles également tendues (DUHAMEL, Confess. min., 1920, p. 69).
B.— Au fig. Homme sans caractère ni volonté, qui se laisse mener par autrui et ne peut être pris au sérieux. Nous sommes tous des lâches, moi le premier, qui ne crie pas à Bauër, Mendès et La Jeunesse :« Vous êtes tous des fantoches ridicules... » (RENARD, Journal, 1897, p. 446). Le ministre de la guerre d'alors était un hurluberlu et un incapable, de ces fantoches de congrès radical comme il en foisonne en régime électif (L. DAUDET, Beau, 1932, p. 199) :
2. Devant un tel infantilisme, il n'y avait évidemment rien d'autre à faire qu'à rire, ce que nous fîmes sans nous gêner. Le pauvre fantoche s'en alla d'un air digne, au fond beaucoup plus ennuyé que nous, car le colonel l'avait menacé de le relever de ses fonctions, et il n'en menait pas large.
AMBRIÈRE, Gdes vac., 1946, p. 285.
P. ext., littér. Personnage de théâtre, de roman dénué de consistance et de vraisemblance. Le factice et le saugrenu de cette pièce me donne envie de gifler mes voisins; (...) De Max n'est visible qu'entre le neuvième et le dixième tableau. Bon, d'ailleurs; donnant un semblant d'existence à ce fantoche déclamatoire et odieux (GIDE, Journal, 1907, p. 238). Il [Stendhal] agite en personne ses fantoches, dont il se compose une troupe sociale fort complète, où les emplois sont définis comme dans l'ancien théâtre (...). Ces types sont plus convenus que ceux de Balzac (VALÉRY, Variété II, 1929, p. 84).
Emploi adj. [En parlant d'une pers.] Qui est dénué de consistance, ne mérite pas d'être pris au sérieux. Julius après tout ne lui déplaisait pas, si fantoche qu'il lui parût (GIDE, Caves, 1914, p. 732). Les articles, d'une vengeresse inouïe, consacrés par Maurras à son juge fantoche [Fredin], augmentèrent l'hilarité générale (L. DAUDET, Vers le roi, 1920, p. 259).
En partic. Gouvernement, régime fantoche. Qui n'a aucune autonomie, qui est l'instrument de puissances étrangères ou de la puissance occupante. Tous les acteurs ont violemment attaqué « le gouvernement fantoche », « les laquais de la Cour » (Monde, 20.7.65 ds GILB. 1971).
Rem. 1. La docum. atteste fantochement, adv., rare. D'une façon grotesque et dérisoire. Cette colère, (...) qui (...) me fit (...) D'un pied fantochement vainqueur, Écraser cette pauvre montre (VERLAINE, Œuvres compl., t. 3, Invectives, 1896, p. 409). 2. Cf. l'homonyme fantoche, s.v. fantaisie A 2 b rem.
Prononc. et Orth. :[]. Enq. : //. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1842 « personnage inconsistant » (HUGO, Rhin, p. 160). Empr. à l'ital. fantoccio « id. » (dep. av. 1584, Grazzini ds BATT.), d'abord « marionnette » (dep. 1552, A. F. Doni, ibid.), dér. de fante (fantassin); cf. fantochins (1769, Diderot ds QUEM. DDL t. 7) et fantochini (dep. 1792, Vendataire Dillon, éd. X. Barbier de Montault, p. 14 ds IGLF) « marionnettes », empr. à l'ital. fantoccino, -ini « marionnette », dimin. de fantoccio. Fréq. abs. littér. :91. Bbg. HOPE 1971, p. 445. — KOHLM. 1901, p. 44. — QUEM. DDL t. 5.

1. fantoche [fɑ̃tɔʃ] n. m.
ÉTYM. 1842; ital. fantoccio « marionnette », de fante « enfant », et suff. péjoratif.
1 Techn. (le mot cour. est marionnette). Marionnette articulée que l'on meut à l'aide de fils. Pantin, polichinelle. || À l'inverse des pupazzi animés intérieurement par les doigts de l'opérateur (comme le guignol), les fantoches ont un corps rigide et articulé, mû par quatre fils attachés aux pieds et aux mains, et par une tringle partant de la tête.REM. Fantoccini (dimin. de l'ital. fantoccio) s'employait en français dans le même sens au XVIIIe s.
Mannequin. || Six grotesques fantoches (→ Épater, cit. 5, Gautier).Figuré :
1 L'homme est la poupée du destin. Et sans aller jusque-là, le fantoche de la cité, le pantin aux mille idoles froides, qu'il appelle ses idées quand il les vante, et ses lois quand il les hait.
André Suarès, Trois hommes, « Ibsen », VI.
2 Vx. Personnage de théâtre au rôle grotesque (→ Exagération, cit. 3).
3 (Fin XIXe). Mod. Personne sans consistance ni volonté qui est souvent l'instrument des autres, et qui ne mérite pas d'être prise au sérieux. || Cet homme n'est qu'un fantoche. Pantin.
2 Le vieil orateur à ces moments retrouve ces parties de grande comédie qui firent l'épouvante jadis des grotesques politiques, des fantoches parlementaires (…)
Ch. Péguy, la République…, p. 118.
3 Mais il n'y avait pas de meilleur moyen de le préoccuper que lui laisser entrevoir, sous le couvert de cette agitation, des menées qui ressemblaient plus ou moins à de l'espionnage, et derrière ces fantoches la main de l'ennemi.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. IV, XIX, p. 205.
4 Une idée du théâtre s'est perdue. Et dans la mesure où le théâtre se borne à nous faire pénétrer dans l'intimité de quelques fantoches, et où il transforme le public en voyeur, on comprend que l'élite s'en détourne et que le gros de la foule aille chercher au cinéma, au music-hall ou au cirque, des satisfactions violentes, et dont la teneur ne le déçoit pas.
A. Artaud, le Théâtre et son double, Le théâtre et la cruauté, Idées/Gallimard, p. 129.
5 (…) les ambitions ridicules de celui que tu appelles ton roi, à un trône qui n'est pas le sien, sont, pour nous, acte de rébellion et de terrorisme, contre une paix qui était presque assurée. Le fantoche que tu as servi n'est pas notre maître, comprends-le bien.
J. Anouilh, l'Alouette, p. 112.
Appos. ou adj. || Il est vraiment fantoche et ridicule. || Un « juge fantoche » (L. Daudet, in T. L. F.).Un gouvernement fantoche, qui n'est pas représentatif. || « Tous les orateurs ont violemment attaqué “le gouvernement fantoche” » (le Monde, 20 juil. 1965). || Les dirigeants fantoche (appos.), fantoches (adj.) d'un pays envahi, occupé.REM. Le mot fait partie du vocabulaire traditionnel marxiste.
6 Ils ont vingt ans et appartiennent à une armée fantoche qui ne sait plus très bien où elle va. Mais ils sont fiers de leurs fusils et pointent le menton sous les jugulaires.
Geneviève Dormann, le Bateau du courrier, p. 62.
DÉR. Fantochin.
————————
2. fantoche [fɑ̃tɔʃ] adj.
ÉTYM. 1910; de fantaisie, et suff. pop. -oche (→ Cinoche), et jeu de mots avec 1. fantoche.
Argot milit. Fantaisie. || Un calot fantoche.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Нужно сделать НИР?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Fantoche — est le premier héros de dessin animé, crée par l animateur français Émile Cohl, dans le court métrage Fantasmagorie. Naissance Fantoche est apparue en 1908, il apparait dans beaucoup de court métrage de l animateur Emil Cohl,jusqu à 1921.… …   Wikipédia en Français

  • fantoche — adjetivo,sustantivo masculino y femenino 1. Uso/registro: coloquial. Pragmática: peyorativo. Que es muy presumido: Intentó impresionarnos con su dinero, pero enseguida vimos que era un fantoche. sustantivo masculino 1 …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • fantoche — (Del fr. fantoche). 1. m. Persona grotesca y desdeñable. 2. Sujeto neciamente presumido. 3. Persona vestida o maquillada de forma estrafalaria. 4. Muñeco grotesco frecuentemente movido por medio de hilos …   Diccionario de la lengua española

  • fantoche — s. m. 1. Autômato ou boneco que se faz mover por meio de cordéis ou com a mão; títere. 2.  [Figurado] Bonifrate …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • Fantoche — Unter dem Namen Fantoche (ausgesprochen Fantosch) findet in Baden (Schweiz) alljährlich ein Filmfestival für Animationsfilme mit internationaler Beteiligung statt. Das erste Fantoche fand 1995 statt mit der Idee, die Schweizer Kulturlandschaft… …   Deutsch Wikipedia

  • fantoche — (Del fr. fantoche < ital. fantoccio, muñeco.) ► sustantivo masculino 1 ESPECTÁCULOS Títere, muñeco que se mueve por medio de hilos. 2 Persona informal o presuntuosa. SINÓNIMO figurón 3 despectivo Mamarracho, persona de aspecto aniñado o… …   Enciclopedia Universal

  • fantoche — {{#}}{{LM F17404}}{{〓}} {{SynF17853}} {{[}}fantoche{{]}} ‹fan·to·che› {{《}}▍ s.m.{{》}} {{<}}1{{>}} {{※}}desp.{{¤}} Persona de aspecto ridículo o grotesco: • Estás hecha un fantoche con ese abrigo tan grande.{{○}} {{<}}2{{>}} {{※}}desp.{{¤}}… …   Diccionario de uso del español actual con sinónimos y antónimos

  • fantoche — tipo; persona cualquiera; sujeto sin importancia; sujeto sin importancia que se jacta; cf. zutano, don nadie, pobre diablo, renacuajo, pendejo, mandarse las partes, creído, fantuche; en este bar se juntan puros fantoches, flaca; no vas a… …   Diccionario de chileno actual

  • fantoche — adj. De fantaisie : Une tenue fantoche (armée). □ n.f. Fellation …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • FANTOCHE — n. m. Personne peu sérieuse, sans consistance, sans volonté propre et qui évoque l’idée d’une marionnette …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”